Dermanyssus Gallinae ou punaises de lit?

Dermanyssus gallinae, communément appelé Pou rouge, est une espèce d'acariens de la famille des Dermanyssidae. C'est un ectoparasite hématophage des volailles. Il est impliqué comme vecteur de plusieurs maladies pathogènes majeures. Malgré ses noms communs, il a une large gamme d'hôtes, y compris plusieurs espèces d'oiseaux et de mammifères sauvages, humains. Par sa taille et son apparence, il ressemble au pou noir.

INTRODUCTION :

Dermanyssus gallinae est un hématophage obligatoire qui attaque d'ordinaire la nuit mais se nourrit occasionnellement pendant la journée. Les adultes (0,75–1 mm de long) ont de longues pattes et généralement un corps blanc grisâtre, qui devient brun rougeâtre après leur repas.

 

Après s'être nourris, ils se cachent dans des fissures et des crevasses loin des sources de lumière, où ils s'accouplent et pondent des œufs. Les acariens progressent à travers 5 stades biologiques: œuf, larve, protonymphe, deutonymphe et adulte. Dans des conditions favorables, ce cycle de vie peut être achevé en sept jours, de sorte que les populations peuvent croître rapidement, provoquant une anémie chez les volailles gravement atteintes.

 

Les jeunes oiseaux sont les plus sensibles. Les acariens peuvent également affecter indirectement la santé des oiseaux, car ils peuvent servir de vecteurs pour des maladies telles que la salmonellose, la spirochaétose aviaire et Erysipelothrix rhusiopathiae. Dermanyssus gallinae peut survivre jusqu'à 10 mois dans un poulailler vide. Cependant, des températures supérieures à 45°C ou inférieures à -20°C lui sont fatales.

Traitement anti Dermanyssus gallinae dans les Alpes Maritimes et le Var par une société de désinsectisation

Nombreux sont les Acariens qui nuisent aux populations humaines. Citons en premier les tiques, hématophages et responsables de la transmission de différentes maladies dont la célèbre maladie de Lyme, une borréliose où, dans
certaines régions, un vecteur (Ixodes ricinus). Il existe aussi plusieurs gales, dont celle due au sarcopte de la gale qui attaque l'homme. Le Pyemotes Ventricosus. Un acarien comme le Pyemotes Ventricosus vie dans divers environnement comme le bois et végétaux. Il est un parasite de larve de certains insectes comme la petite vrillette.

Bien connu des éleveurs de volailles et d'autres oiseaux, il existe aussi dans la nature et peut substituer l'homme à sa proie préférentielle. Récemment j'ai eu à intervenir dans le cas d'une infestation particulièrement importante près de Montpellier, chez des particuliers. La méconnaissance des acariens et l'impuissance de la part du corps médical étant patentes, il m'a semblé important de rédiger cette note. En effet, les personnes affectées voient d'une part leur vie
transformée en cauchemar. Dermanyssus gallinae.

Dermanyssus les conséquences sur l'homme

Le repas sanguin est la source des contaminations par un certain nombre d'organismes des moins réjouissants: on soupçonne cette espèce d'être une des causes des épidémies d'encéphalites, de propager des rickettsies (Rickettsia akan) , pour laquelle une transmission transovarienne a été observée chez les Dermanyssidae : l'acarien est aussi le réservoir naturel des
spirochètes, de germes pathogènes divers, transmis d'oiseau à oiseau
dans un cycle normal de vie, dont les effets sont peu connus sur l'homme et transmis éventuellement aux autres vertébrés s'ils sont l'objet d'attaques la cause, notamment aux ÉtatsUnis, d'une forme infectieuse de "varicelle" (pox) qui éclot généralement dans des foyers urbains.

 

Une des sources de contamination étant les pigeons et autres oiseaux de nos cités. La contamination peut s'effectuer lors de la pénétration de cet animal dans les tissus de l'homme qui sont traumatisants : ce n'est pas là un insecte piqueur, mais un chélicérate qui pénètre au contact des vaisseaux en creusant les tissus
et dont les déjections vont souiller la plaie qui en résulte. Une escarre noirâtre, caractéristique, apparaît à l'endroit de la contamination par les rickettsies.

Comment lutter contre les Dermanyssus

Comme dans la majorité des cas en présence de ce type de parasite vecteur de maladie, c'est la prévention qui est la meilleure défense. Lutter est peu de chose si la contamination est continue par la présence d'un foyer à proximité. On peut recommander la lutte contre la nidification des oiseaux et la destruction des nids abandonnés ou la pose de protections sur les cheminées. Ceci ne limite pas toujours dans les habitations, la pénétration active d'animaux à la recherche d'une source de nourriture, ce qui a été aussi signalé : les oiseaux utilisent des perchoirs préférentiels près des voies de pénétration dans l'habitation (chenaux par exemple). Mais dans ce dernier cas, la lutte contre ces envahisseurs est facile et ils sont aisément éliminés. Comme les acariens des poussières et les animaux vivant à l'abri dans des sites bien
isolés (ici les nids).

 

Dermanyssus gallinae supporte mal les changements climatiques : l'aération des lieux est donc primordiale et prévient les pullulations. De même le passage de l'aspirateur est préférable au simple balayage. Si le problème persiste ou si la contamination est particulièrement importante, les acaricides peuvent entrer en action (produits de contact dans le cas de la décontamination d'une maison, voire des produits puissants pour décontaminer des planchers d'un ancien pigeonnier par exemple).

En France, l'augmentation du nombre de climatiseurs de fenêtre est un facteur favorisant, du fait de l'utilisation par les oiseaux de ces perchoirs et des reliefs qui permettent l'installation des nids, ainsi que de la présence d'une source de chaleur. Enfin, il est évident qu'une habitation climatisée est beaucoup moins bien aérée qu'une habitation traditionnelle : le maintien du microclimat stable est comme pour les acariens des poussières, un facteur de survie de l'espèce nuisible.

L’expertise d’une société de désinsectisation dans les Alpes Maritimes et le var est indispensable nécessaire pour débarrasser des Dermanyssus. Pour éradiquer les punaises de lit à Cannes, Nice, Grasse, Mandelieu la Napoule, Fréjus, Fayence, Saint Tropez, Toulon, nous vous propose deux types de solutions : Le traitement chimique avec insecticides et le traitement à la vapeur sèche à 180°C

Les traitements chimiques contre Dermanyssus

Pour lutter contre Dermanyssus à Cannes, il est possible de recourir à des insecticides à effet choc pour une longue rémanence. Nous avons développé nos propres méthodes de lutte chimique anti Dermanyssus afin d’éradiquer les nuisibles les plus résistants. Notre entreprise de désinsectisation dans les Alpes Maritimes propose trois méthodes de désinfection avec des produits insecticides : Par nébulisation, ou pulvérisation.

L’expertise d’une société de désinsectisation à Cannes comme dans les Alpes Maritimes est indispensable nécessaire pour débarrasser des Dermanyssus. Pour éradiquer Dermanyssus à Cannes, nous vous propose deux types de solutions : Le traitement chimique avec insecticides et le traitement à la vapeur sèche à 180°C